Marche à Londres

11 juin 2006

Outplacement (05-06-06)

Aujourd'hui, on ne rigole plus. C'est sérieux! Le jour des entretiens est là. J'ai rendez-vous à 10h30 à English free job, pour préparer les entretiens, tester nos connaissances d'anglais, vérifier le cv, remplir quelques formalités.

Motivé comme pas deux et très professionnel, j'arrive un quart d'eure plus tôt au rendez-vous, histoire de montrer directement que je ne viens pas faire de la figuration.
On me demande d'attendre car trois autres personnes arrivent; ce sera un entretien collectif.
Une jeune française arrive peu après moi, ce qui nous laisse le temps de discuter. Elle est venue pour trois mois, le temps de trouver une expérience en anglais, avant de se refaire engager par sa boîte en septembre pour travailler en Espagne. C'est beau l'Europe.
Un Canadien et une Canadienne complète l'équipe et nous pouvons commencer.

Dans un premier temps, il s'agit de tester nos connaissances linguistiques. L'entretien avec la jeune employée se limite à nous présenter et à donner nos motivations, plus quelques questions, chacun à son tour. Je suis un peu étonné car je m'attendais à quelque chose de plus pointu, qui nous pousse jusqu'au dernier retranchement. Ben non, elle estime que mon niveau se situe à moyen + (presque intermédiaire) et je m'en satisfais.
Ensuite, l'employée nous met en garde sur plusieurs points, la façon de se tenir, de répondre, de travailler, ... manifestement, ils ont l'habitude d'avoir des jeunes qui sortent de l'école car cela me semble d'une banalité évidente. Mais bon!
Pendant que nous remplissons un formulaire, elle va déjà voir si elle peut nous trouver un entretien, en nous rappelant qu'un ordinateur est à disposition pour préparer notre cv.
Une fois imprimé, elle nous dit qu'il est très bien et envoie la française pour un entretien dans une boulangerie, et pour moi, dans un restaurant.
Il se situe à cent mètres de Hyde park, dans la Upper book street, presque à côté de l'ambassade américaine.
Je crois que le travail qu'elle a fait, j'aurais pu le faire avec un plus de sérieux et de professionnalisme. Il est certain qu'elle n'a pas suivi une formation en RH ou en outplacement. Mon CV aurait pu être nul, quelles améliorations elle m'aurait proposé?? Je ne lui conteste pas une volonté d'aider et de vouloir bien faire, mais manifestement, le niveau d'exigence n'est pas élevé.
Ce qui n'est pas le cas du restaurant!

En effet, à 14h30, heure du rendez-vous, je rencontre Sylvano, le patron-manager du restaurant français « Le Gavroche », restaurant deux fois étoilé au Guide Michelin. Le cuisinier est Michel Roux Jr, une des plus grandes toques françaises, fils de Albert Roux qui a monté ce restaurant avec son frère Michel.*Le patron me parle en français et me prévient qu'il engage trois personnes en même temps à l'essai pendant dix jours. Il ne gardera que le meilleur au bout du compte.
Il regarde mon pantalon bleu marine, ma chemise blanche, et cela lui convient.
Il me fixe rendez-vous le lendemain à neuf heures, en signalant qu'Emmanuel, un des maîtres d'hôtel principaux sera là dès 8 heures 30.
Voilà que je n'ai pas à me plaindre, trois jours à Londres et me voilà engagé dans un des plus grands restaurants londoniens.

Maintenant que je sais que je suis engagé en tout cas pour une dizaine de jours, je recherche le soir un pub d'où je pourrai me connecter en wireless, pour chercher un appartement, un flat, un studio, une chambre, mais quelque chose de convenable, de propre et de net.
Je découvre une annonce qui ne m'a pas l'air trop mal, près de Manor House, c.-à-d. à Finsbury park. J'envoie un mail, donne un coup de fil et je pourrai le visiter mardi.
En attendant, fini pour aujourd'hui, car demain, le travail m'attend.
*http://www.michelroux.co.uk/michel_roux.htm

5 Comments:

  • Eh bien mon grand, tu vas finir par regretter l'oncle Sam...
    Mais bon, servir ds un deux étoiles Michelin, c'est pas banal... Allez Joe, s'il t'envoie faire les courses, achète plus que deux boites de compote...;-D

    By Anonymous Vince, at 19:18  

  • Même si ce n'est que plongeur, tu pourras quand même dire que tu as travaillé dans un des plus grand resto de Londres! :-)

    By Anonymous chris, at 20:24  

  • Hello my dear! Nice to see you back on the web... I hope you will have more fun in London this time. Guy, you can ask Mister Roux for a good pan too!!! He should have so much ones...

    So, if you need some comments on the way to serve a dish on a restaurant, give me a call!!!

    Enjoy...

    By Anonymous Speedy, at 17:22  

  • Et le job à la hauteur des étoiles? Et toi dans un appart étoilé ou tjs sous les étoiles? J'attends la suite avec impatience 4 étoiles dans mes lectures. @+

    By Anonymous veronike, at 16:40  

  • Hey Joe, c'est vrai que tu écris de manière plutôt captivante comme le dit Veronike. Tu devrais en faire un scénar de BD genre carnets de bord ou Monsieur Jean. Je ne sais pas si c'est parce que je suis dessinateur et/ou que j'ai arpenté Londres à maintes reprises mais j'ai des images dans ma tête en te lisant... et c'est très humain. Keep it up. I'm sold !

    By Blogger Mauricet, dessinateur de BD, at 09:24  

Enregistrer un commentaire

<< Home