Marche à Londres

06 juillet 2006

Pirates of the Caribbean ( lundi 03 juillet 2006)

Lundi, en revenant en Eurostar de mon passage éclair à Bruxelles , j'ai juste le temps de déposer ma valise au flat et de me relancer dans un métro pour arriver à Leicester Square. La place est ouverte à partir de 16heures mais j'arrive vers 16h30 et je me rends compte que c'est déjà un peu tard. Regarder la boîte aux lettres et Internet a pris trop de temps. Mais comme j'avais participé à un concours pour gagner des places, je ne pouvais partir de chez moi sans vérifier mon courrier. Imaginez l'horreur si je rentrais et voyais deux places à ma disposition!
Je parviens toutefois à me glisser vers le parcours d'arrivée des voitures, sur le coin droit de la place, mais en sixième rang derrière la barrière. Le monde est là.
Le cinéma Odeon où la plupart des avant-premières semble se dérouler (il est inscrit sur les portes d'entrée « Premiere Odeon ») est repeint en noir et décoré d'un grand panneau « Pirates ...» .
La bande son du premier et deuxième film passe en boucle mais en fond sonore dirait-on, car j'ai du mal à distinguer grand chose. Des caméras de télévision passent filmer le public, histoire d'occuper le temps et de faire fonctionner les cordes vocales des teenagers venu(e)s en nombre.
Certains dans le public sont costumés en Jack Sparrow, héros du film. D'autres ont emporté leurs panneaux dédiés à Orlando Bloom ou Johnny Depp. Panneaux d'adolescents, faits avec deux bouts de ficelle pour certains, faits en professionnel de la communication pour d'autres.
Il fait très chaud, le soleil tape, et un responsable de l'organisation a la bonne idée de venir asperger les premiers rangs avec un vaporisateur d'eau.

Vers 17h15, effets pyrotechniques sur une toiture de l'Odeon, les premières voitures débarquent et l'effervescence est à son plein. Qui est donc dans cette voiture??

C'est Keira Khnightley qui descendra la première sur la place et qui s'adonnera bien gentiment à la fastidieuse séance de dédicaces. Le square est fermé au public et le monde se déploie sur trois côtés, vers lesquels la star se dirige bien gentiment pendant près d'une heure.
Suivent quelques personnalités moins connues. Une fois qu'Orlando Bloom arrive, la pression monte et les cris aussi.

Grands sourires, gestes à la foule (ah l'extase pour une jeune fille derrière moi), signatures, il ne compte pas son temps pour contenter son public.
Mais que dire quand près d'une heure après, vers 18 h20, la vedette Johnny Depp débarque sur la place. Chapeau type Borsalino vissé sur le crâne, lunettes teintées violet, bouc et moustaches, il soigne son look. Tout le monde veut sa photo, une dédicace, le toucher, ... moi, je suis déçu, Vanessa n'est pas là.
Le soleil commence à se cacher derrière les immeubles, je commence à un peu mieux circuler et je trouve une nouveau lieu plus proche de l'endroit où les voitures déversent leurs VIP.
D'autres personnalités sont là, je ne les reconnais pas toutes, sauf deux jeunes acteurs de Narnia, qui viennent signer juste en face de moi, enfin, je suis encore au quatrième rang, tout de même.
Des acteurs de la série Lost sont là aussi, Johnny Depp se repointe dans le coin mais impossible de faire une photo, trop de bousculades et j'ai à côté de moi un gars qui ne se tient plus et qui serait prêt à marcher sur les gens pour être bien placé: pauv' type!
Evidemment, on pourrait se demander ce que je fais là aussi. Pensez à un événement pareil, c'est quand même comique de le vivre; autant l'immortaliser sur la pellicule. Pouvoir rencontrer un jour une personne connue et pouvoir peut-être même lui parler, qui n'y a jamais rêvé?
Vers 19h30, les acteurs sont priés de retourner à l'intérieur, car la séance débute à 19h45, avec son lot de personnes triées sur le volet, de VIP, des gagnants de concours divers, ... je devrai réessayer...
Je fais le tour de la place et je me retrouve devant un grand écran placé à l'occasion, au moment que choisis Depp pour se manifester au balcon du cinéma. Paf, deux en un, bien joué, Joe!

Je suis repassé le soir, à 22 heures, me disant qu'il y avait encore moyen de voir quelque chose.
Juste à l'heure, avec beaucoup moins de monde, le public sort de la salle et toute la clique passe devant nous. Mais point de Orlando, Depp, et autres grandes pointures. Disparus ou cachés, ou n'ayant pas assisté à la projection, ou ...
Je remets cela le 13 juillet pour la Première de Superman Returns, cette fois-ci. Et peut-être le 17, pour Stormbreaker...
Qu'est-ce qu'on s'amuse!!!

3 Comments:

  • tu vas nous revenir balafré par un fan hystérique en furie ! fait attention tout de même c'est pas ton genre toute cette mascarade !

    By Anonymous barbara, at 08:48  

  • Et le fan de cinéma n'est pas encore allé voir 'Alien war' Coventry Street? Impressionnant à ce qu'il paraît. 'The most frightening tour in London' à ce qu'on dit. Une petite visite et un compte-rendu, peut-être?

    By Anonymous //8ax, at 19:36  

  • voilà encore une idée de sortie, merci //8ax. Je vais tenter d'y aller et peut-être en faire un billet.

    By Blogger Joe, at 08:03  

Enregistrer un commentaire

<< Home