Marche à Londres

18 août 2006

New job ! (vendredi 11 août 2006)

Ca y est, aujourd'hui, je commence un nouveau travail; journée à l'essai, donc pas payé, mais il faut ce qu'il faut.
Je suis enrôlé à temps partiel jusque fin août car l'effectif est complet mais je pourrai être engagé à temps plein en septembre.
Plusieurs avantages ont pesé dans la balance.

Tout d'abord, je me retrouve dans un restaurant-bar anglais. Et que fait-on dans un bar anglais? On y parle anglais. Normal, soit on y boit, soit on y parle, souvent on y fait les deux, pour un public british, c'est parfait.
L'endroit est assez select, ce qui évite aussi les poivrots du soir à virer de l'établissement.
Ensuite, je suis serveur, ce qui inclut plus de contacts avec la clientèle (en anglais toujours, svp), et signifie un nouvel apprentissage. Surtout, je toucherai les « tips » -les pourboires-, ce qui arrondira les fins de mois.
Le salaire est plus conséquent qu'au Gavroche. Oh, ce n'est pas encore lourd, mais enfin, avec les pourboires, net d'impôts, on arrive à quelque chose d'intéressant (et de viable).
Le bar-resto le « Toast » se situe à un jet de pierre de chez moi: au-dessus de la station de métro Hampstead, dix minutes à pied! Le pied, c'est le cas de le dire.
Je travaille le soir, à partir de 5 heures ou 7 heures, selon les jours. Cela me laisse toute la journée pour faire autre chose, dormir, écrire, visiter Londres et ses musées ou ses parcs selon la saison, trouver un autre job en part time.
Enfin, en une soirée, j'ai bien senti que l'ambiance est beaucoup plus détendue et agréable.
Le manager est un gars loin d'être soûlant, ce qui est mieux dans un bar. La serveuse Israëlienne Dana a été aussi d'une patience remarquable pour m'expliquer les différentes tâches.
En cuisine, l'Europe de l'Est est bien représentée: Hongrois, Serbes, Albanais.
Comme je l'ai dit, je commence pour quelques heures par semaines, mais cela m'arrange jusque septembre, et je compte bien trouver un job pour compléter cela. Le nirvana pour moi serait de travailler le soir pour perfectionner l'anglais, dans une ambiance sympathique et trouver un job plus rémunérateur en journée, même en part-time (par exemple, enseigner le français à des adultes, pourquoi pas?); en y ajoutant l'écriture, je suis aux anges...
Bon, d'autres cv traînent encore à droite et à gauche, dans des hôtels ou ailleurs, on verra bien.
Cela me soulage d'un cv auquel je croyais pas mal pour être Steward à la Cathédrale St Paul et pour lequel j'ai reçu aujourd'hui une réponse négative.

Demain, je recommence au bar car l'essai fut concluant. Après deux heures, le manager voulait déjà que je parte. J'ai demandé à continuer pour apprendre le job et une heure après, il m'a offert un verre et a insisté pour que je m'en aille.
L'ambiance est différente, je vous l'ai dit.

3 Comments:

  • eh ben c'est bien tout ça!

    t'as bien fait de te barrer du gavroche. C'est vrai que t'as pas été long à retrouver un boulot!

    By Anonymous trichoco, at 22:28  

  • oui, j'aurai l'occasion de raconter mon apprentissage. Vraiment autre chose. Et sans chercher comme un malade, nouveau boulot près de chez moi.

    By Blogger Joe, at 22:35  

  • Bonjour,
    moi c'est Cécile et je compte comme toi "m'exiler" à Londres quelques temps pour voir d'autres gens, améliorer mon anglais...
    Je prévois ça pour novembre, et en attendant je me renseigne.
    Je vais jeter un coup d'oeil sur ton blog... ca ne peut qu'être enrichissant.
    Bonne continuation et peut être a bientot a Londres.

    By Anonymous Anonyme, at 18:40  

Enregistrer un commentaire

<< Home