Marche à Londres

19 novembre 2006

Students (vendredi 10 novembre 2006)

Je n'ai plus trop parlé de mon travail, non pas que ce n'est pas intéressant mais travailler comme prof. relève moins de la découverte pour moi. Bien sûr, je suis free lance, bien sûr j'enseigne avec des adultes en entreprise, mais tout de même, je vis moins une histoire de fous que de rouler des boulettes de beurre ou servir un Blueberry Mule à un junkie de 20 ans à minuit. J'ai donc moins l'impression d'étonner. Bien que...

Mes étudiants adultes travaillent tous actuellement chez Orange. Le premier, Iranien d'origine est chef de projet marketing, et son niveau est déjà impressionnant. Normal, bien sûr, il a étudié et travaillé cinq ans à Paris. Comme il doit fréquemment s'y rendre, il veut garder un français irréprochable. Une autre étudiante, Coréenne, mariée à un Français, est hyper speedée et travaille avec le premier cité. Pour elle, il faut du résultat, rapidement. Elle cherche à utiliser dans son travail ce qu'elle appprend. Pour ces deux-là, il n'est pas question de les ennuyer avec des règles de grammaire et des exercices: nous discutons, je relève quelques anomalies, ils lisent des articles de journaux (Le Monde) ou des articles tirés de l'Internet, je les mets en situation de travail (coups de téléphone, écriture de mails, ...).
La secrétaire du patron d'Orange UK a aussi un excellent niveau de français, et je travaille de la même façon. Une plus jeune de mes étudiantes est par contre au niveau débutante. Le défi est plus conséquent et je dois vraiment lui apprendre l'abc du français. Des petites phrases, du vocabulaire, un peu de grammaire malgré tout. Je me fixe comme objectif de lui donner de l'asurance dans des situations de tous les jours. Bien sympathique, elle m'a proposé de manger à la cafétaria d'Orange (oui, elle n'est pas mariée).
Le dernier étudiant Orangiste, en attendant de nouveaux, est responsable d'une équipe de vingt personnes dans le domaine fiscal et doit travailler avec des Parisiens. Il a déjà passé une année en France et son niveau est très bon, mais il est plus en recherche de grammaire. Vu ses besoins, il est intéressé aussi par la construction de la langue (références latines, expressions, origine étymologiques, ...). Que du bonheur!

Puis j'ai quelques enfants en cours particuliers.
Deux adorables enfants. La première, une petite fille de dix ans, constamment souriante et motivée, attend toujours qu'une place se libère au Lycée français; elle est sur une liste d'attente depuis septembre...
L'autre, dix ans aussi, suit l'école en anglais, mais sa maman est russe, et le papa français. Il apprend donc le russe, il a aussi des cours de guitare et avec moi deux heures de français par semaine. Et pourtant, malgré un emploi du temps chargé, le gamin est souriant, heureux, espiègle, sympa. Un plaisir d'enseigner à un petit bout comme ça.
Le papa aussi est un chouette gars, puisqu'il m'a conseillé auprès d'un de ses collègues anglais de chez Getty.images, pour donner des cours à son gamin de huit ans. Premier élève par relation. Un plaisir!

Puis il y a les deux enfants pour qui je me déplace tous les jours trois heures...

9 Comments:

  • je me souviens plus si t'as laché le boulot au pub ou si tu cumules les boulots. parce que ça a l'air de te prendre beaucoup de temps ces cours.

    By Anonymous trichoco, at 16:02  

  • oui, j'ai dû arrêter le boulot de serveur: plus le temps, puis, l'horaire s'est vite rempli avec une activité beaucoup plus rémunératrice. Je n'ai pas trop hésité.

    By Blogger Joe, at 16:04  

  • Pfff ... le fric, toujours le fric. Bientôt, tu vas revenir en 1ère classe ! :-))))

    A propos de retour : l'agenda se précise-t-il ou vas-tu jouer les prolongations ? A Londres, Amsterdam, Madrid ou Stockholm ?

    @+,
    Roland.

    By Anonymous Roland, at 16:13  

  • parce que même les meilleures choses ont une fin, je compte rentrer, gonflé à bloc.
    Par contre, si la recherche de boulot en Belgique est dix fois plus compliquée qu'ici, je repars, mais alors, avec armes et bagages!
    (disons que je me donne quelques mois pour monter un projet. Si ça ne marche pas...)

    By Blogger Joe, at 16:16  

  • NB: oui, la première classe, c'est bien, hein?? ;)

    By Blogger Joe, at 16:17  

  • Salut Joe!
    Plus je te lis, plus je me dis que tu as raison...il faut en profiter!!:faire des découvertes, se lier avec plein de monde, oser parler d'autres langues, sortir de la Belgique (sans critiques pour ce pays, car je sais que tu l'aimes!). Fonce, ne rentre pas dans la routine...
    Conseil de vieille malheureusement "routinière"!!!
    Régine

    By Anonymous Anonyme, at 08:29  

  • oh, régine, ça me fait plaisir, cela faisait un bail.
    On "vieille routinière" que tu es, je vais suivre ton conseil: je fonce! Et effectivement, tu rencontres du monde, des gens intéressants, puis d'autres portes s'ouvrent grâce à cela. C'est très "exciting"!

    By Blogger Joe, at 12:41  

  • Bonjour Joe
    Ton parcours me plait. D'autant plus que moi aussi je donne des cours free lance, mais ici en Belgique, pour arrondir mes fins de moi. Comme tu dis, pas mal de trajets pour une ou deux heures de cours.. Jusqu'à présent, je n'ai que des enfants car je n'ai pu m'aventurer avec des adultes (pas encore). Ce serait intéressant de connaître ta méthode. T'es tu documenté qque part ?
    Stella

    By Anonymous Anonyme, at 10:14  

  • bonjour stella,
    Lingua propose des documents comme base de travail: un cd, un dvd avec des minifilms, un livret de grammaire, un livret d'exrecices, un livret de situations typiques.
    A partir de cela, il nous laisse une grande liberté, ce que je fais: en fonction du niveau et des attentes, j'essaie d'apporter ce dont ils ont besoin. Je fais le moins de possible de grammaire et certainement pas d'exercices systématiques. Les adultes comprennent rapidement, pas besoin de faire deux pages d'exercices sur le part. passé. Je travaille beaucoup l'oral.
    Bonne chance et si tu veux plus d'infos n'hésite pas. ;)

    By Blogger Joe, at 13:44  

Enregistrer un commentaire

<< Home