Marche à Londres

14 septembre 2006

God bless me! (lundi 11 septembre 2006)

Le rythme s'accélère. J'ai un rendez-vous ce vendredi, dans une compagnie internationale de langues, qui propose des leçons de français pour des besoins bien spécifiques aux employés d'entreprises qui en font la demande. J'avais envoyé la semaine passée un cv à cette société, qui m'avait répondu assez vite que mon profil les intéressait; soit ils me contacteraient rapidement, soit ils me mettaient en réserve. Ils m'ont contacté rapidement!!
Multilingua se trouve à Gloucestershire, une ville à deux heures trente de Londres. Je vais devoir prendre le train pour la première fois en Angleterre, en dehors de l'Eurostar bien sûr. Les tickets sont payés par la compagnie et je serai attendu à la gare. Je vois déjà le gars avec son affichette « jowel o'tega » me cherchant vainement. J'y vais bien sûr, j'ai supprimé les cours de ce jour-là.
Pour l'entretien de vendredi, ils m'ont envoyé une cinquantaine de pages en anglais, à lire pour ce jour, couvrant la méthode, un exemplaire de fiches de salaire, des fiches dévaluation, un descriptif de la compagnie.
Même si le siège social se trouve à Gloucestershire, les cours se donneraient à Londres, dans les différentes sociétés.

Je serais (je le mets encore au conditionnel) free lance, ce qui ne me change pas de ce que je suis pour l'instant. Je donne depuis cette semaine des cours privés dans des familles, via l'organisme Educalondon, pour soutenir la langue française ou pour l'apprendre à des enfants francophones qui sont à l'école anglaise. Je suis indépendant!! Un intermédiaire (Educa) passe encore par là, mais si je me fais ma clientèle, je pourrai à un moment me passer de leurs services.
Je rentre dans des familles qui ne sont pas regardantes à la dépense. Un autre monde s'ouvre à moi, que je côtoie chaque jour. C'est encore différent du public de restaurants huppés.
ça paie bien pour l'instant si la semaine est complète. Pourvu que ça dure.
Si les cours proposés par Lingua occupent tout mon temps, je laisserai tomber les cours les moins intéressants. Lingua m'offre l'occasion de travailler en lien avec les Ressources Humaines, une façon de mettre en pratique une partie de mon diplôme universitaire. Je ne néglige pas cet aspect.
Salaire encore plus avantageux, travail en entreprises, contact avec des adultes, le jeu en vaut la chandelle. Je brûlerai donc quelques cierges pour le succès de la journée.
Si je décroche un poste là, je ne serais pas loin d'avoir réussi mon pari. God bless me!

1 Comments:

  • je croise doigts et orteilles!!!!
    fonce et défonce toi good luck my friend

    By Anonymous veronike, at 17:42  

Enregistrer un commentaire

<< Home